Un achat par semaine 19 à 22

Je ne sais pas encore si j’admire ou non les personnes capables de suivre à la lettre leurs règles de conduite (est-ce de la maîtrise sur soi ou de la psychorigidité ?) mais le fait de m’en tenir à 52 achats par semaine, voire à 46 achats cette année si je prends en compte la période de Carême que j’ai complètement raté, m’a amenée à évoluer dans ma manière de consommer.

S’il y a bien longtemps que je ne fais plus les soldes (grave erreur, peut-être), que je profite rarement des bons plans du genre « 1 acheté, 2 offerts », et ne m’interroge pas vraiment sur la nécessité d’avoir telle ou telle pièce (il faut arrêter de se mentir, on a rarement BESOIN de quoique ce soit puisqu’on a déjà tout), je suis devenue plus pointilleuse dans mes choix, selon une logique qui m’est propre, et il est rare aujourd’hui que je regrette tel ou tel achat.

HUNTER_ORG_TALL_GLOSS_BLACK02Achat de la semaine 19. Hunter Wellies Gloss Black

Pour une fois, je peux dire que j’ai fait un achat utile. Comme vous le savez, je marche beaucoup et, lasse d’avoir les pieds mouillés après 3 jours de pluie continue au printemps, je me suis décidée à acheter les fameuses bottes de pluie Hunter au détriment de la marque suisse Elvetik que je trouve très sympa mais moins neutre – ce qui est un comble pour un produit suisse ;o) – et passe-partout que les Hunter que je peux mettre à la fois en ville et à la campagne. Seul inconvénient, elles ne sont pas faciles à retirer ;o)

Olivier et François Ausoni SA / Place Saint-François 5 / 1003 Lausanne / Suisse

peter-kaiser-nika-court-shoe-in-high-grade-black-chevro-leather-with-lightweight-rubber-sole-p87-372_imageAchat de la semaine 20. Nika Court Shoes Peter Kaiser

On ne peut pas marcher 10’000 pas par jour en moyenne juchée sur des escarpins vertigineux. Enfin, moi, je ne le peux pas. Ceci explique pourquoi je me balade dans des tue-l’amour que sont mes MBT, mes Birkenstock et mes KyBoot. Même si je n’ai pas de code vestimentaire professionnel à respecter, je me suis constitué une garde-robe adaptée pour les réunions importantes et ces escarpins en cuir Peter Kaiser, une marque allemande créée en 1838, sont exactement ce que je souhaitais en matière de sobriété et surtout de confort ! J’ai eu l’impression de chausser des pantoufles dès que je les ai essayées la première fois dans la boutique. Depuis, elles restent fidèlement dans mon armoire au bureau où je les enfile en lieu et place de mes chaussures moches dès que j’arrive au travail.

Même s’il y a plus glamour que les Peter Kaiser, je sais que ce n’est pas la dernière fois que j’achèterai des chaussures de cette marque.

Stora Shoes / Avenue de Rumine 7 / 1005 Lausanne / Suisse

prada-white-silver-bicolor-leather-tstrap-sandals-product-1-15019199-503650346Achat de la semaine 21. Prada Beige Bicolor Leather T-Strap Sandals

Je n’avais pas de raison particulière d’acquérir ces Prada sauf qu’elles me plaisaient et que je n’avais pas de sandales blanches. Un motif bien dérisoire mais faut-il une justification pour tout ? ;o) En revanche, ce n’était pas malin de les commander aux USA. J’aurais sans doute dû chercher un autre modèle disponible en Suisse. Je ferais attention la prochaine fois.

Saks Fifth Avenue / E-shop

1009753000_3_zoom Achat de la semaine 22. Balenciaga Ceinture Cut-Out Ankle Boots

Ces souliers mi-punk mi-ranger urbain de Nicolas Ghesquière, Directeur artistique de Balenciaga pendant 15 ans avant de rejoindre Louis Vuitton en 2013, ne font pas dans la demi-mesure. Souvent imitées, jamais égalées, on les aime ou on les déteste… comme Lui en particulier (pauvre Lui, obligé de sortir avec une cagole mal chaussée ;o)).

balenciaga-black-ceinture-cut-out-ankle-boots-product-2-154860045-normal

Contrairement à ce que j’ai pu lire sur des forums où certaines filles se plaignaient d’avoir les pieds en sang après les avoir portées, je n’ai eu aucun souci à ce niveau, ayant pris la précaution de les acheter une demi pointure en plus de ma taille habituelle comme je le fais pour n’importe quelles bottes et bottines. Il faut cependant savoir qu’elles sont extrêmement lourdes, que le cuir est très rigide et qu’il faut avoir un cou-de-pied pas trop prononcé. Je recommanderais donc de les essayer plutôt que de les commander sur Internet même si elles sont « sold-out » la plupart du temps.

Pour l’anecdote, cela faisait deux semaines que je les avais lorsque Brenda m’a fait remarquer que je n’avais pas retiré les scotchs de protection sur les parties métalliques or et argent que je croyais être tout d’abord bronze et anthracite… Hum, je suis une vraie blonde à l’intérieur !

Balenciaga / 336, Rue Saint-Honoré / Paris / France

Copyright (c) photos : Balenciaga, Prada, Peter Kaiser, Hunter

Un achat par semaine 19 à 22