La Palette des Sens à Bex

Je serais très mal placée de me plaindre du rythme trépidant de mes activités qui m’amènent à vivre des choses incroyables à travers le monde, mais je ressens parfois un peu de frustration lorsque les événements s’emballent et que je n’ai pas le temps d’en profiter pleinement.

Il y a tant d’instants extraordinaires que j’aimerais publier dans mon blog !

Prenons par exemple cette délicieuse et froide journée de janvier à Bex, où j’avais réservé une table au restaurant La Palette des Sens, toque rouge au Gault et Millau, pour fêter Noël (!) avec ma copine Madame.

aIMG_4727aIMG_4728

Je ne connais rien de la ville de Bex à part les salines qu’on apprend à l’école dans les cours de géographie et j’ai choisi La Palette des Sens sur la base des belles photos de leur site Internet. Ce restaurant figurait aussi dans ma liste des établissements suisses à visiter.

L’accueil par le garçon de salle à l’accent sud-américain était franchement sympathique et nous nous sommes tout de suite senties à l’aise dans le décor campagnard chic de la salle à manger boisée aux larges fenêtres voûtées.

aDSC03191aDSC03193aDSC03195aDSC03192

En apéritif, nous avons commandé deux coupes de kir royal au cassis pour ma copine Madame et à je-ne-sais-plus-à-quoi pour moi (ah, bravo, alcoolique) qui nous ont été amenées avec une jolie palette de beurres montés aux épices et aux herbes pour accompagner les petits pains à choix présentés dans un grand panier.

aDSC03196
Potage à la courge et oeuf 64

aDSC03197

Puis, nous sommes passées aux choses sérieuses avec le Menu des Sens et une excellente mise en bouche avec un œuf parfait à 63°-64° dont on ne garde que le jaune que l’on fait cuire à température constante pour obtenir une texture merveilleusement crémeuse. Un vrai délice et mon premier coup de cœur !

aDSC03198
Tiramisu d’avocats et ananas baby, rouelles de homard et de Saint-Jacques en marinade de Yuzu

aDSC03199

La première entrée d’inspiration asiatique était tout en nuances et j’ai apprécié le coulis au piment qui apportait du peps à l’ensemble qui aurait été trop fade sinon.

aDSC03201
Grosse raviole de ris de veau et pleurotes grillées, sa scalopine de foie gras chaude au suc de framboises

aDSC03202

N’étant pas amatrice d’abats, j’ai hésité à changer d’entrée mais ma copine Madame m’a rappelé qu’on avait mangé un délicat ris de veau au Thoumieux du chef Jean-François Piège à Paris et qu’on pouvait faire confiance au talent des chefs pour « sublimer n’importe quel produit » © Top Chef. Ma copine Madame a eu raison d’insister car j’aurais regretté d’être passée à côté de mon deuxième coup de cœur du menu ! Juste un bémol par rapport à la framboise pas de saison mais qui apportait une touche d’acidité bienvenue et nécessaire.

aDSC03204
Caille « désossée », fine farce à la truffe du pauvre, vol au vent de légumes d’hiver et croquante de topinambours, jus réduit à l’huile de noisettes

aDSC03205

Je crois que c’était la première fois que ma copine Madame dégustait de la caille. Lui en prépare de temps en temps à la maison, farcie ou dans un jus inspiré du plat de pigeons que le Zio nous prépare à Perugia. Rien à redire sur la qualité des légumes achetés le jour même au marché de Vevey mais j’aurais aimé trouver une émulsion ou une mousse dans le vol au vent qui servait plus de garniture que de véritable élément entrant dans la composition de l’assiette.

aDSC03208
Le chariot de fromages d’ici et ailleurs

Le chariot de fromages était somptueux et donnait envie de tout goûter ! J’ai un faible pour les fromages quand ils sont servis avec des fruits, des compotes, des noix et un peu de Porto sirupeux.

aDSC03211
Avant dessert

Une panna cotta douce, agréable et onctueuse.

aDSC03212
Macaron au chocolat de Caracas et fleur de sel, ganache pralinée et gelée de clémentines aux fruits exotiques

Le dessert ne m’a pas emballée plus que ça. Les quartiers de clémentines étaient posés sur la gelée avec leur peau au lieu d’être taillés en suprême, ce qui, à mon avis, aurait été plus agréable au palais et le macaron était bien exécuté sans être inoubliable. Il manquait peut-être un liant ?

aDSC03214
Le service rustique collait très bien à l’atmosphère de la maison

aDSC03213

Un thé à la menthe et des mignardises chocolatées. Un thé chaud herbacé que je ne sucre jamais est pour moi une bonne façon de conclure un repas gastronomique.

La Palette des Sens à Bex est une bonne adresse et je remercie le chef Mickaël Pöschl pour avoir réussi à nous communiquer son amour de la cuisine et son envie manifeste d’apporter du plaisir à ses clients.

La Palette des Sens / Hôtel de Ville de Bex / Rue Centrale 8 / 1880 Bex / Suisse

La Palette des Sens à Bex

Un achat par semaine 1 à 5 à Orlando

Okay, mon pauvre blog est parfaitement décousu. Je présente un restaurant de fruits de mer à Cascais au Portugal et une semaine plus tard (voire deux, oups, puisque je suis partie en Tunisie entretemps), j’écris un article sur mes achats à Orlando aux USA. Il faut suivre !

IMG_3327
Des étoiles de Noël accrochées à des méduses, hum… why not?

Remontons le temps deux mois en arrière. Lui et moi étions à Orlando pour faire un maximum de parcs d’attraction (hiiiii, Universal Studios et Harry Potter !) et entre deux tours de manège et trois fast food dégueux (pléonasme), nous sommes allés faire un peu de shopping dans les Outlets et The Mall at Millenia, un grand centre commercial qui nous a sauvés de la malbouffe américaine, grâce, notamment, au restaurant PF Chang.

Cela fait deux ans que je me suis fixé comme objectif de ne faire qu’un achat par semaine, une habitude qui devient de moins en moins contraignante à la longue. Il est rare que je rentre dans un magasin sans savoir précisément ce que je suis venue y chercher et je note sur une liste toutes mes envies qui, bien souvent, sont passagères : une capeline beige (vraiment ?), des escarpins roses, un porte-documents C6, des sandales papillon (poke Belen ;o)), des cuissardes Luis Onofre (il n’y en avait plus à Lisbonne, flûte !), un coffret de cirage, un masque facial Easybreath, une cocotte Staub, des collants Fogal, des gants Causse, un bouchon d’évier esthétique, etc.

J’aime également prendre le temps de regarder, de toucher, d’essayer mes futures acquisitions, j’apprécie le contact avec les vendeurs et leurs conseils personnalisés, je suis sensible à la décoration intérieure de la boutique autant qu’à la matière, si possible naturelle, des vêtements que je choisis.

A Orlando, comme bientôt pour tous les pays que je visite, je n’ai acheté que des marques américaines, soit « locales », entre guillemets car la production ne l’est pas toujours.

IMG_3972Achat de la semaine 1. Converse All Stars Ox Canvas Trainers

Contrairement à beaucoup, la Converse n’est pas une chaussure à laquelle je peux rattacher des souvenirs car celle-ci est ma première paire. Je pense les porter dès les beaux jours avec une robe fleurie, un pullover marine et des shorts blancs ou tout simplement avec un slim noir, un T-shirt gris et un long cardigan en maille beige.

IMG_4428Achat de la semaine 2. Robe New Julian Two Mini Diane von Fürstenberg

La célèbre “Wrap Dress DvF” est mienne ! Elle a toute les qualités que je recherche dans une robe : intemporelle, infroissable, polyvalente (on peut ajuster le niveau de décolleté ainsi que la longueur de la robe grâce à la ceinture en tissu), confortable, féminine, bref, c’est un must have qui a passé l’épreuve du temps.

Je ne saurai cependant que vous conseiller de l’essayer avant de l’acheter. Malgré les apparences, les coupes sont différentes d’un modèle à l’autre et les imprimés, jolis sur le portant, donnent un rendu différent une fois portés.

IMG_4629Achat de la semaine 3. Des chaussettes Under Armour

Il n’y a rien de glamour dans l’achat de chaussettes de sport mais étant donné que je piquais celles de Lui, cela voulait dire que j’en avais besoin, n’est-ce pas ? Puis, tant qu’à faire, autant en avoir à ma taille ;o) Je suis très satisfaite de mes Under Armour noires, grises et blanches qui ne glissent pas dans les baskets !

aIMG_4631Achat de la semaine 4. Du maquillage américain

Cette année, j’ai décidé de réintégrer les cosmétiques dans cette rubrique, même s’ils sont destinés à disparaître une fois que je les aurais utilisés. Comme vous le savez, je ne stocke rien et me contente de remplacer mes produits de beauté au fur et à mesure.

  • They’re Real! push-up liner Benefit : un eyeliner facile à appliquer dans un format idéal pour les voyages
  • Anastasia Beverly Hills Dipbrow Pomade et Brow Gel Dark Brown : j’utilise la pommade, qui est une crème en fait, pour sculpter l’angle des sourcils et combler les trous au pinceau puis applique un peu de gel sur l’avant du sourcil afin de donner un aspect naturel et pas figé au regard
  • Too Face Primed Poreless Pressed Powder : j’adore cette poudre compacte ultra fine qui rappelle la poudre HD de Make Up For Ever. On peut l’utiliser après la crème hydratante comme base de maquillage pour une meilleure tenue du fond de teint mais je l’utilise seule sans rien dessus. Son seul défaut est la houpette qui se désintègre littéralement !

aIMG_4646Achat de la semaine 5. Under Armour Fly By Leggings

Disons-le tout de suite, on n’a pas besoin d’avoir le dernier cri en matière d’équipements sportifs pour se bouger. J’ai longtemps couru dans un leggings basique et un simple T-shirt sans me poser de questions, l’important pour moi étant d’investir dans les chaussures qui, elles, doivent être les plus adaptées possible pour amortir les impacts et protéger les articulations. J’aurais pu me passer de ce pantalon de course mais comme je vais le mettre souvent, je peux le considérer comme un achat raisonnable, puis, je trouve très pratique la poche intérieure qui permet d’y glisser une clé et un peu d’argent.

The Mall at Millenia / 4200 Convoy Road / Orlando / FL 32839 / United States of America

Un achat par semaine 1 à 5 à Orlando