Un achat par semaine no 1

Soho Fashion Diary
Smythson

*****

Commencer l’année avec un agenda neuf est devenu un rituel et un agenda Smythson un luxe.

Quand j’étais à Nanjing fin octobre 2016, j’ai reçu un très bel agenda avec des illustrations de coq, 2017 étant l’année du coq de feu dans le calendrier lunaire chinois, mais je l’ai offert à une assistante pour la remercier de son travail à mon retour. Il m’en fallait donc un autre.

Smythson ayant arrêté la production de mon modèle préféré Mayfair, je me suis rabattue sur le modèle Soho Fashion bleu électrique. La différence avec le Mayfair est que la semaine est résumée sur une seule page à gauche au lieu de deux et une page à droite pour la liste des tâches à faire. Comme le mot « Fashion » le laisse supposer, on y trouve les dates des défilés, ce qui me fait une belle jambe, ainsi que les adresses de commerces, hôtels, restaurants, bars, spas, etc. de New York, Londres, Paris et Milan, toutes plus élitistes les unes que les autres bien que peu originales : Barney’s à New York, Le Bon Marché à Paris, Harrod’s à Londres, Antonioli à Milan…

A l’ère 2.0, à quoi peut bien me servir un agenda papier ? Hormis le fait que le Soho Fashion Diary est un bel objet que je prends plaisir à manipuler tous les jours, je l’utilise pour noter mes rendez-vous, planifier mes activités privées et professionnelles, inscrire mes « devoirs » comme à l’école (cuisiner une blanquette de veau dans les règles de l’art, calculer le Schedule Performance Index (SPI) and Cost Performance Index (CPI) pour chaque projet, acheter des jouets pour Izzi, réfléchir à une proposition de sponsoring pour un stakeholder, jouer à FFXV et The Last Guardian), rassembler certaines informations importantes (dates, personnes de contact, no de comptes bancaires, codes projets).

Quant au format papier, c’est une question de choix et de préférence personnelle. J’aime avoir une vue synoptique de la semaine, ce que Calendrier sur mon iPhone ne me permet pas en raison de la taille limitée de l’écran.

J’ai aussi tenté l’aventure du Bullet Journal, en vogue sur les réseaux sociaux, mais je perdais trop de temps à créer un index, numéroter les pages, dessiner des plannings et migrer les données à la main. Puis, la méthode n’étant pas plus efficace pour moi qu’avec mon agenda et l’application de gestion de tâches Trello que j’utilise en parallèle, j’ai arrêté.

Il est évident que je n’aurais pas besoin de cet agenda si ma vie était plus simple ou que je travaillais ailleurs que dans un bureau mais c’est encore le meilleur moyen pour moi pour ne rien oublier (ou presque) et constater mes progrès de semaine en semaine.

1017571_w

1017571_w_s1
(c) Smythson
Un achat par semaine no 1

5 réflexions sur “Un achat par semaine no 1

  1. Ce modèle d’agenda a l’air très sympa et pratique. Je suis d’accord avec toi, le bullet journal a l’air un peu trop compliqué à mon goût, je pense que j’y passerai trop de temps.

    Happy Sunday! A bientôt!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s