Planifier la semaine 1

Chers amis lecteurs,

En cette première semaine de 2018, je vous souhaite mes meilleurs vœux pour l’année à venir qui ne sera pas forcément mieux ni pire que 2017 mais, comme le disait Gandhi : « Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde » !

J’imagine que Gandhi faisait référence à une mission bien plus élevée et ambitieuse que de gérer ses propres activités quotidiennes mais je crois à la répétition et à l’accumulation des petites actions pour « avancer dans la vie », même si l’on peut légitimement s’interroger sur cette injonction : pour qui, pourquoi et par rapport à qui/quoi ? Que se passerait-il si l’on reculait et régressait ?

Pour l’heure, j’avoue que je n’ai pas envie de me poser ces questions. Je n’ai aucun objectif à atteindre ni de vision à long terme et navigue à vue – à part pour le travail parce qu’on me le demande ;o) – et suis heureuse de prendre les choses les unes après les autres, convaincue que c’est la manière dont j’appréhende l’événement et non l’événement en lui-même qui est importante. Ma parole, je deviens philosophe ;o)

Dans cette logique, je n’ai pas pris de résolutions. J’ai simplement décidé que cette année, je consacrerai mon attention chaque mois à un aspect particulier de ma vie, à commencer par la nourriture en janvier : observer mes habitudes alimentaires, lister mes aliments et mes boissons préférés, les objets que je possède, les produits que j’achète, fréquenter mes endroits favoris, découvrir de nouvelles adresses, choisir des recettes et les préparer, etc., et manger, bien sûr ! ;o) Attendez-vous donc à quelques articles sur le sujet.

Mes rendez-vous :

  • Mon déjeuner hebdomadaire ou presque au restaurant avec ma tante que j’ai revue hier après mes deux semaines de vacances au Costa Rica. Nous avons commandé le plat du jour, soit un petit bol de soupe de légumes, deux brochettes de poulet sauce thaï, de la salade verte et du riz basmati.
  • Un rendez-vous au salon de coiffure Red Room à Lausanne.
  • Une visite de chantier au chalet pour voir l’avancée des travaux pendant mon absence. Il paraît que le chalet a un toit en tuiles (noires, exigées par la Commune) et que les fenêtres sont posées à présent. Par ailleurs, l’escalier que nous avons choisi et qui n’est pas encore monté est magnifique d’après le maître d’œuvre. Je me réjouis de découvrir tout ça !
  • Appeler ma copine Madame pour organiser notre dîner de… Noël. Je ne vous explique pas le retard dans mon planning. A croire que je suis toujours en 2017.
  • Convenir d’une date avec mon Frangin pour fêter… Noël avec la Puce.

Mes plans cocooning :

  • Aller au cinéma. J’ai plusieurs films que j’ai envie de voir : Star Wars, Ferdinand, l’expérience interdite, le crime de l’Orient-Express, Molly’s Game, Tout là-haut.
  • Regarder les séries TV enregistrées : Guerre et Paix et The Last Kingdom, saison 2.
  • Dévorer une galette des rois pour l’Epiphanie.
  • Tricoter un châle/écharpe/gilet… euh ? Je ne sais pas comment appeler le vêtement que je suis en train de confectionner avec la laine de mouton portugais que j’ai achetée il y a deux ans chez Rosa Pomar à Lisbonne (ça date).

Mes achats :

  • Des lacets pour mes bottes Ugg. Si vous vous rappelez, j’ai acheté des lacets trop courts « en attendant » et vais en chercher d’autres qui seront à la bonne longueur cette fois, j’espère !
  • Une crème hydratante pour le visage car je n’en ai plus.
  • Un cadeau d’anniversaire pour ma tante.
  • Une brosse pour le corps.
  • Si j’ai le temps, le parfum Patchouli de Reminiscence que j’adore pour l’hiver même si je trouve que le flacon est hideux.
  • Une bouteille de champagne ou de mousseux pour organiser un apéritif de Nouvel-An au bureau et du Sprite pour le mélanger à la Becherovka, un alcool tchèque à base d’herbes et d’épices que j’ai reçu. C’est un test, on ne sait pas ce que cela va donner avec mes collègues. Ce qui sûr, c’est que nous allons être très « joyeux » après.

Mes tâches domestiques : (en lien avec mon thème du mois de janvier)

  • Faire les courses pour la semaine. Le frigo est vide, hormis un peu de salade, quelques patates douces, un blanc de poulet, du fromage, des œufs, du lait, des crevettes, des petits pois et des frites congelées.
  • Cuisiner un coleslaw, préparer une sauce à salade, parer et blanchir les légumes que j’aurais achetés. Sur ma liste des produits locaux et de saison : chou blanc, radis, carotte, fenouil, mâche et champignons.
  • Ranger ma vaisselle dans le vaisselier et les boissons dans le cellier.
  • Dresser un inventaire de la nourriture en stock dans la cuisine.

Mes tâches pour le chalet :

  • Payer plein de factures reçues pendant les vacances : notaire, électricité, assurance pour la construction, élimination des déchets encombrants, etc.
  • Visualiser l’intérieur du chalet en 3D et choisir le revêtement et la couleur pour chaque paroi : bois, crépis, pierre, carrelage, etc. J’ai des idées mais il s’agit de ne pas se tromper. Pour l’instant, chaque option retenue était la bonne (matériau et couleur de l’escalier, porte extérieure et encadrements des fenêtres et panneaux vitrés), je croise les doigts pour que ça continue.

1019770_w

1019770_w_s1
The Soho Fashion Diary (c) Smythson, mon cadeau de Noël pour bien commencer l’année.
Planifier la semaine 1

7 réflexions sur “Planifier la semaine 1

  1. Bonne année 2018. J’ai l’impression que les travaux du chalet avancent rapidement. Cela doit être un peu stressant ce gros chantier.
    J’aime beaucoup ton idée de privilégier un thème par mois. Je vais réfléchir à ce concept. La nourriture est devenue compliquée pour moi. J’ai beaucoup maigri, j’ai regrossi. Je sais que je fais n’importe quoi. Il faudrait que je fasse un effort.

    1. Le chalet demande du travail, c’est certain mais c’est plus du plaisir que du travail, hormis les tâches administratives, bien sûr ! ;o) Cela aurait été plus simple si nous avions choisi une maison sur catalogue mais j’apprécie vraiment d’avoir conçu le chalet de A à Z avec l’aide de l’architecte/maître d’oeuvre. J’espère que tu t’en sors avec l’administratif qui est moins joyeux de ton côté… J’espère que tu gardes le moral.

      J’ai entendu beaucoup de bien de ce kit ce qui me donne envie de le tester. J’aime bien la marque Bobbi Brown. Après, pour le prix, c’est sûr que cela reste cher… A voir. Bisous.

  2. Fleurt dit :

    Bonne année! 🙂 j’ai aussi commencé à vouloir revoir les approvisionnements familiaux car comme j’ai arrêté de fumer, j’ai compensé avec la bûche de noël, et bref! Mais la tempête a provoqué le chaos dans les magasins, mon frigo est maintenant rempli de ce que j’ai pu trouver et qui restait…tsss!!! C’était plus sur vu l’état des routes!

    1. Lui et un ami ont arrêté de fumer également et ont pris du poids… A la limite, c’est mieux de grossir que de se tuer à petit feu en s’encrassant les poumons. J’espère que tu as eu du plaisir avec ta bûche de Noël, dis-toi qu’on n’en mange qu’une seule fois par année donc, c’est bien que tu en aies profité ! Bisous.

  3. Anne M dit :

    Très bonne année 2018 ! Je te souhaite un superbe chalet et d’avoir le temps d’en profiter en toutes saisons, de nouvelles découvertes et rencontres, de partager de chaleureux moments avec tes proches et d’avoir du temps pour rêver, lire, se promener, cuisiner, aller au ciné ou regarder la télé…
    Je n’ai pas pris de résolutions cette année car j’ai découvert que j’aurais pu faire un copié-collé de celles que j’avais notées l’an dernier. Cela m’a interpellé et j’ai essayé de comprendre pourquoi aucune ne s’était réalisée, je pense qu’elles ne représentaient pas ce que j’avais vraiment envie de faire mais juste ce qui aurait été bien de faire « pour les apparences » socialement parlant ! Cette année je ferai donc comme toi, je naviguerai à vue et saisirai les opportunités quand elles se présenteront. Cela ne m’empêchera pas de planifier un peu ma vie mais ce sera sans pression.
    Cela m’a bien réussi en 2017, alors pourquoi ne pas continuer 🙂
    Bises

    1. Merci pour tous tes voeux de bonne année, je te souhaite également une année à la hauteur de tes rêves ! Cette année, j’aimerais beaucoup que ce soit celle du changement de quoi, je n’en sais rien mais j’ai envie de changements (enfin, pas trop quand même, ça dépend de ce que c’est ;o)) pour sortir de mon train-train quotidien.

      Je comprends ce que tu veux dire par rapport à tes résolutions « pour les apparences ». Je constate que je ne vois plus les choses de la même manière depuis que papa et maman sont morts. Avant, j’avais à coeur de leur montrer qu’ils ne devaient pas se faire du souci pour moi, que je savais gérer ma vie et que je m’en sortais très bien. A présent qu’ils ne sont plus là, je n’ai plus personne à rassurer, d’où peut-être cette envie d’avoir des défis à relever qui seraient plus personnels. J’attends de voir ce que la vie me réserve car pour l’instant, je ne sais pas trop ce que je veux, quoique si, un peu quand même mais cela ne dépend pas que de moi.

      Vive 2018, j’espère que ce sera une grande année pour tous ! Bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s