Après mes articles partir, déménager, il me semble logique de parler d’emménager :o) Hé bien, je suis un peu submergée en ce mois de juin ! J’ai la même sensation que lorsque j’ai réussi ma « matu » (= examen fédéral de maturité, sorte de BAC en Suisse) : j’étais soulagée de l’avoir, plein de personnes m’ont félicitée mais je ne savais pas encore quelles études je voulais faire.

Pour plus de clarté, aussi dans ma tête, je vais lister tout ce qui s’est passé depuis le 1er juin, date de la remise des clés de mon chez moi à Montreux où le courtier m’a offert une bouteille de vin rouge de la région avant de passer chez le notaire signer la réquisition de transfert au Registre foncier et les derniers documents concernant l’achat de mon appartement.

  • Le transport et le nettoyage de mon appartement à Lausanne ont été réalisés par FRES Déménagement à Genève qui a été fantastique du début à la fin : estimation des devis sur place par le patron, envoi des contrats parfaitement détaillés jusqu’à la fourniture du papier d’emballage et des rouleaux de scotch plus une copie des certificats d’assurances RC et de transport, réceptionniste super gentille, réactive et efficace, équipe de trois déménageurs aimables, rapides et compétents (j’ai des meubles lourds de designers compliqués à monter et à démonter) et nettoyage impeccable pour l’état des lieux. Je repasserai par eux si je dois déménager à nouveau, ce qui ne devrait pas être le cas dans l’immédiat mais je n’ose plus me prononcer sur le sujet ! Quant aux prix, j’ai payé CHF 1’292.40 pour le transport (là où d’autres m’ont demandé CHF 645.- (?!) et CHF 2’000.-, un forfait sans aucune explication) et CHF 592.35 pour le nettoyage d’une surface de 60 m2 + terrasse, soit un total de CHF 1’884.75 pour le chargement d’un camion et le transport de Lausanne à Montreux, ce qui pour moi est très correct par rapport aux autres devis que j’ai reçus.
  • J’ai défait tous mes cartons et rangé les contenus dans les placards de la cuisine et de mon armoire trois portes. A Lausanne, j’avais une armoire encastrée à l’entrée, mon armoire trois portes et les placards de la cuisine qui était plus petite. Je craignais de manquer de rangement, mais non, j’ai encore des espaces disponibles et m’interroge sur le fait de vouloir un dressing et une autre armoire à l’entrée alors que je n’en ai pas besoin a priori…
  • J’ai mis 10 minutes à chercher ma cave qui se trouve au même étage que mon appartement, ce qui est très pratique pour stocker la litière pour les chats et les boissons ! Elle est dissimulée derrière ce qui ressemble à une porte d’armoire.
  • Le 15 juin, je suis allée au rendez-vous pour l’état des lieux de mon appartement lausannois afin de rendre les clés et la carte de la lessive. Les nouveaux locataires m’ont demandé d’enlever la chatière mais ils gardent le filet de sécurité parce qu’ils ont un chien. Etant donné que le filet a coûté CHF 1’700.- et qu’il est encore sous garantie pendant 2 ans, j’aurais pu leur demander de m’en payer une partie mais j’étais trop contente de m’en débarrasser. Les frais pour l’enlever leur reviendront si les locataires suivants ne souhaitent pas le garder.
  • J’ai organisé un apéritif, un brunch, un goûter et des dîners chez moi. Le cocktail du mois est le Mojito classique ou le Mojito aux fraises : de la menthe, du sucre brun, du rhum, des fraises si j’en ai, des glaçons et des citrons verts et c’est parti !
  • J’ai accueilli la petite Mizar, ma chatonne de trois mois trop chou, moitié Maine Coon et moitié Persan, dans un maelstrom d’événements et autant d’émotions ! Ce qui devait être un brunch tranquille avec ma Roumaine pour souhaiter la bienvenue à Mizar s’est transformé en party improvisée avec l’arrivée de Dani, son mari et sa fille, l’amie de ma Roumaine et une VIP internationale qui est venue boire le thé sur mon balcon !
  • J’ai acheté trois lampes pour le séjour, l’entrée et ma chambre et me déciderai plus tard pour la deuxième chambre, le hall et la cuisine. J’ai également acheté une étagère à coller dans ma salle de bain en attendant de la refaire entièrement, une TV Samsung 75’’ 8K, un lave-linge et un sèche-linge V-Zug Sibir et des coussins pour mon canapé dont je vous parlerai plus tard dans mes articles « un achat par semaine ».
  • J’ai exploré Territet et Montreux à pied pour chercher une boîte aux lettres et les conteneurs pour recycler le verre. Sur le chemin, j’ai découvert la Vieille Ville qui est très jolie ainsi que l’épicerie asiatique « Chez Thoa » qui est aussi bien achalandée que Thao ou Kim Dung à Lausanne.
  • J’ai fait la connaissance de mes voisins qui sont très sympathiques. La résidence est à moitié vide car la plupart des propriétaires sont étrangers et vivent dans leurs pays respectifs : Allemagne, Danemark, etc.
  • J’ai localisé mes différents points de ravitaillement, à savoir le Forum, le centre commercial de Montreux, Migros et Coop et le Minestrone, une super épicerie, boucherie et laboratoire de pâtes fraîches, ai dîné à la Rouvenaz et à l’Eléphant blanc à Territet. J’ai aussi la chance d’être située à 4,5 km de la grande zone commerciale de Villeneuve avec Pfister, Maisons du Monde, Lumimart, Qualipet, Otto’s, Conforama, Hornbach et j’en passe.

Je ne regrette pas une seconde d’avoir quitté mon ancien appartement à Lausanne. Je ne l’ai pas dit aux nouveaux locataires, mais il est sombre et humide en hiver, obligeant de vivre avec la lumière électrique constamment allumée, ce qui est loin d’être le cas de mon chez moi à Montreux, un nid d’aigle orienté plein sud, où je suis entourée de lumière naturelle.

Une collègue m’a conseillé de prendre le temps de bien m’installer avant de décider des changements à faire et des travaux à entreprendre dans mon appartement. C’est important de passer quelques instants à y vivre et à ne rien faire pour savoir ce qui m’est utile et indispensable. Par ailleurs, comme je suis vraiment « chez moi », chose que j’ai encore de la peine à réaliser, rien ne presse.

En tout cas, je trouve que mon appartement est beau et me convient à la perfection. La vue, qui est un élément important pour moi, est sublime comme au chalet et c’est une bénédiction de me lever chaque matin pour contempler tant de beauté sous mes yeux, même quand la météo est pourrie.

Avec mes 108 m2 de surfaces habitables plus mes 20 m2 de balcon pour une personne, je suis loin du petit habitat prôné par les minimalistes et Dominique Loreau mais cet espace est raisonnable pour que je puisse l’entretenir sans avoir besoin d’y passer des heures ou d’engager une femme de ménage. Je n’ai pas envie de travailler comme une folle ou de manger des pâtes tous les jours pour rembourser une hypothèque (= j’ai acheté mon appartement en fonction de mes moyens) ni de m’encombrer de choses ou de courir les magasins pour décorer un intérieur plus grand et plus luxueux. Je veux profiter de mon logis pour vivre au calme, dans la sérénité, l’ordre et la propreté, me balader au bord du lac et dans la forêt tout autour, sentir l’air frais, profiter de la couleur changeante du ciel, déjeuner sur les quais fleuris de la ville, aller au Festival de Jazz en été et au marché de Noël en hiver.

J’aime mon appartement car il m’offre une qualité de vie et une sécurité pour l’avenir, un endroit à moi pour me réfugier en cas de chômage, de problèmes financiers, familiaux, sentimentaux et je vais le traiter comme un véritable ami qui m’apporte du confort, du bien-être, de l’énergie positive, de l’intimité, de la convivialité et de l’émerveillement constant pour tout ce qui touche à la joie de vivre !

Ma petite Mizar de Flaminia. Elle est aussi gentille, douce et sociable que Kumba ! Les deux adorent les humains et cherchent le contact. Mizar ronronne fort dès qu’on la touche. Je n’ai jamais vu ça avec Kimchi et Izzi qui avaient peur des inconnus.
Il y a un côté très méditerranéen à Montreux. La végétation avec les grands ifs y est pour beaucoup !
La fête battait son plein sur la terrasse de la villa d’un millionnaire où l’on aperçoit les lampions allumés. Je suis dans un quartier de résidences qui portent toutes un joli nom. J’aime que les maisons portent un nom et pas juste un numéro de rue.
Publié par :KoyangiBacalhau

3 commentaires sur “Emménager

  1. Magnifique ! je me souviens d’il y a un peu plus d’un an, lorsque tu nous annonçais ta séparation, j’avais de la peine de savoir que tu vivais sans doute des moments difficiles, se séparer n’est jamais agréable, mais quand je vois où tu es arrivée depuis, je me dis que derrière tout ça il y avait du bien et peut etre meilleur, mais là toi seule peut le dire. En tout cas je te souhaite beaucoup de bonheur dans ton petit paradis terrestre.

  2. J’ai eu mes clés le 25 mai. Depuis, je nidifie. J’ai acheté une voiture, j’ai appris à faire des piqûres d’insuline au chat. J’ai la furieuse impression d’être une adulte.

  3. J’ai acheté ma 3eme maison toute seule l’année dernière, après une 4eme séparation. Je ne regrette pas du tout. Investir toute seule m’a apporté sérénité, confiance, indépendance, et bien-être. Cette maison est devenu mon refuge, mon cocon, je m’y sent bien.J’ai fait les travaux qui étaient urgents (rénovation des encadrements de fenêtre en Tuffeau et des volets en bois) Pour les autres travaux, j’ai laissé mûrir mes idées (heureusement, parce que en 1 an, elles ont déjà changé 😉)
    8 mois après avoir emménagé, j’ai rencontré quelqu’un. Il a son propre bien, moi j’ai le mien et ça nous va très bien comme ça.
    Je te souhaite une bonne installation, de vite te sentir chez toi et plein de belles choses pour la suite. Merci beaucoup pour ton partage.

Répondre à Angelique Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s