Dîner avec The Madame Wife

The Madame Wife
Blog lifestyle

*****

Bruno, un de mes lecteurs que je salue bien chaleureusement et que je remercie de me suivre car je ne m’imaginais pas que j’avais un lectorat masculin, m’a écrit qu’il « serait très intéressé de lire un article sur mes blogs/sites/lectures préférés ».

Commencer par le blog Tu mourras moins bête (mais tu mourras quand même) aurait été plus consensuel pour son côté (uni)sexe, ses aspects poilants au sens propre comme au figuré et très instructifs mais c’est bien avec un blog « de fille » que je vais commencer cette mini-série.

J’ai rencontré The Madame Wife dans la vraie vie pas plus tard que hier soir sur la terrasse du restaurant La Suite à Lausanne. Cela faisait quelques mois que je la suivais sur Instagram et que j’admirais son sens du style et son savoir-faire dans l’association des coupes, des imprimés et des couleurs.

Etant donné que les rencontres de blogueurs ne sont pas mon truc, que je ne veux pas promouvoir telle marque ou tel événement sur mon blog et que je privilégie la qualité plutôt que la quantité aussi dans mes contacts humains, j’ai proposé à The Madame Wife de faire connaissance autour d’un dîner : jeunes pousses de mesclun, vinaigrette au balsamique et légumes croquants, minute de cochon laqué, jus de pomme, minérale, Malbec et thé vert pour elle et jus de tomate, minérale, pinot gris d’Aigle et thé de menthe pour moi.

Parfois, l’image virtuelle ou plutôt la représentation que l’on peut se faire d’une personne à travers le(s) filtre(s) des réseaux sociaux ne correspond pas toujours à la réalité mais j’ai été ravie de converser avec The Madame Wife qui s’est révélée vive, enjouée et pétillante. Nous avons parlé des tendances vestimentaires de l’automne-hiver 2018-2019 : motifs tigre, zèbre, serpent, imprimés foulards, jupe plissée et fichu noué sur la tête façon Queen Elizabeth II au château de Balmoral ou matriochka des plaines du Biélochikistan :o)

6dff199eae0da62061b8e8fe66399f10
Pendentif Alphabet Céline (c) Céline | Le nouveau crush de The Madame Wife. Moi qui en suis restée au collier avec le prénom écrit en entier à la Carrie Bradshaw, so 90’s, j’ai osé lui dire : « Oui, c’est un pendentif avec une grande initiale qui ressemble à un os de poulet, et… ? » Il est grand temps que je sorte de mon hibernation fashionesque et que je me mette au goût du jour ! ;o)

The Madame Wife m’a donné aussi quelques conseils mode, comme par exemple, l’acquisition d’une jupe plissée dorée à porter avec un col roulé noir ou une chemise blanche classique qui correspond tout à fait à mes envies d’apporter un peu de fun dans ma garde-robe et de sortir de ma zone de confort. En revanche, je ne suis pas sûre d’adopter la cagoule ou les épaulettes XXL, un retour aux années 80 à oublier vite fait selon moi avec la coupe mulet et le pantalon fuseau…

Pourquoi j’aime The Madame Wife ? Pour ses stories, sa joie de vivre, ses robes fleuries et ses vêtements chinés, ses adresses gourmandes, ses belles décorations de table et ses anecdotes. Allez y !

CaptureCapture2Capture3Capture4Capture6

© All photos: The Madame Wife.

Dîner avec The Madame Wife