Planifier la semaine 6

Nous voici en février, ce qui, pour moi, signifie un nouvel aspect de ma vie sur lequel je souhaite porter mon attention après la surveillance de mon alimentation en janvier. Ce mois-ci, j’ai décidé de me lancer dans le programme pour rééquilibrer mon corps tiré de la méthode de musculation au féminin d’Olivier Lafay qui traîne dans ma bibliothèque depuis des années, à raison de 4 à 5 fois par semaine. Le but pour moi est de reprendre contact avec mon corps en douceur et sans me forcer en effectuant des séries d’étirements.

Amphora-Livre-Lafay-MeTHODE-DE-MUSCULATION-AU-FeMININ-32
Ce livre est très moche et mal conçu. On se perd dans les explications et il faut piocher soi-même les exercices indiqués par des numéros (I2, J1, L, etc.) sans aucune logique de pagination ce qui est pénible. Toutefois, du moment que je l’ai, autant l’utiliser et mettre les conseils en pratique, non ? Si je n’obtiens aucun résultat après une pratique régulière, je m’en débarrasserai sans remords (c) photo : Internet.

Mes rendez-vous :

  • Un déjeuner avec ma tante que je ne cesse de repousser parce que je ne me sentais pas suffisamment en forme pour aller au restaurant avec elle.
  • Un déjeuner professionnel vendredi.
  • Un rendez-vous au salon de coiffure The Red Room à Lausanne.
  • Un dîner de Noël en famille samedi 10 février ! Mieux vaut tard que jamais… Après, j’en aurais fini avec mes fêtes de Noël décalées.
Outlander 2014
20 ans séparent ces deux photos et Claire et Jamie n’ont pas pris une ride. C’est beau la magie du cinéma ! Okay, Claire a avoué à Jamie qu’elle s’était teint les cheveux avant de revenir auprès de lui. Je suppose qu’elle a également pris soin d’emporter avec elle plein de boîtes de coloration pour les cheveux 100 % ultra brun Garnier ;o) (c) photos : Internet.

Outlander Season 3 2017

Mes plans cocooning :

  • Je regarde la saison 3 de Outlander avec toujours autant de plaisir mais je ne peux m’empêcher de sourire à chaque rebondissement improbable qui rend l’intrigue de moins en moins crédible. Jamie est incapable tenir en place et de mener une vie paisible et Claire semble tout étonnée qu’après 20 ans de séparation, les choses ne sont plus comme dans ses souvenirs. La ficelle est un peu grosse, non ?
  • Avec Top Chef, j’aime regarder les programmes de la chaîne My Cuisine. Il y a notamment les recettes express de Jamie Oliver que j’aimerais bien essayer. De manière générale, j’aimerais passer plus de temps en cuisine cette année.
  • Je ne suis pas une grande buveuse de thé mais je me dis que ce serait bien que je m’y mette. D’autant plus que j’ai ramené des thés verts de Kyoto qui n’attendent que d’être infusés…
  • Sinon, je me suis transformée en marmotte. Je me couche à 20h30 et me réveille à 7h30 en semaine. J’ai une vie sociale trépidante.
  • Je suis à nouveau en plein fantasme de « La Petite Maison dans la prairie » avec Caroline Ingalls cuisant sa tarte aux pommes au feu de bois. Je rêve d’une vie simple à la campagne avec Izzi, des vaches, un âne, un chien et des poules, ce qui est loin d’être le cas de Lui qui veut s’acheter une Maserati…
l___huile_sensorielle_de_rene_furterer_4554.jpeg_north_499x_white
Huile sèche sublimatrice René Furterer Paris (c) photo : Internet.

Mes achats :

  • Je me suis plantée dans mon achat d’huile pour les cheveux que je n’avais plus. J’ai acheté l’huile sublimatrice 5 sens pour corps et cheveux de René Furterer, qui sent divinement bon mais qui ne fait pas mon affaire pour démêler ma crinière après l’avoir lavée et essorée. Contrairement à ce que prétend Dominique Loreau, une seule huile pour le corps et les cheveux ne fait pas tout ou alors, on n’a pas du tout la même texture de cheveux. Je vais donc devoir racheter ma potion Davines à l’huile de roucou ou chercher un autre soin démêlant pour cheveux épais.
  • Il serait aussi grand temps que j’achète cette brosse pour le corps que je veux depuis le début de l’année !
  • Quant à la marque Réminiscence, je n’ai toujours aucune idée où je peux la trouver à Lausanne. Je suis allée chez Manor, Globus et Bon Génie Grieder sans succès et vais tenter la boutique Basil. Je sais que le plus simple serait de passer une commande sur Internet mais j’essaie de privilégier le commerce local.

Mes tâches domestiques :

  • Cette semaine sera consacrée à rattraper mon retard : laver mes vêtements en laine, couper les griffes d’Izzi, amener mon cabas Goyard au pressing et ranger ma vaisselle.
  • Ce n’est pas vraiment une tâche domestique mais j’aimerais finir de vous montrer mes achats de la semaine en 2017, ce qui signifie les prendre en photo et écrire un article. Mine de rien, cela prend un certain temps.
  • Je souhaite aussi mettre de l’ordre dans mes petites affaires qui traînent ici et là, les fameux SDF de Dominique Loreau, ces objets qui n’ont pas de place à eux, mais comme je ne peux pas tout faire, cela fera l’objet de mon occupation du mois de mars.

Mes tâches pour le chalet :

  • A part payer les factures, je n’ai quasi plus rien à faire pour le chalet. Les sols, les murs, la cuisine et les salles de bain ont été définitivement choisis et n’attendent plus qu’à être commandés et installés. Ah oui, je dois encore choisir le robinet et l’évier de la cuisine.
  • Pour être tout à fait au clair, je vais demander à mon cousin Alex de m’envoyer les plans du réseau électrique que nous avons établis ensemble vendredi passé. Il vaut mieux tout anticiper plutôt que d’oublier la moitié des choses et de les faire installer par la suite, ce qui coûte beaucoup plus cher.
  • Je peux commencer à regarder gentiment les lampes et les meubles pour le chalet.
Planifier la semaine 6

Planifier la semaine 3

Je ne sais pas si c’est très utile de planifier ma 3ème semaine de l’année un mercredi mais pourquoi pas ? Cela permet de faire le bilan des choses que j’ai faites et de réfléchir à celles qui me restent à faire.

Mes rendez-vous :

  • Un déjeuner avec ma tante pour fêter son anniversaire qui était le 22 décembre… Presque un mois plus tard, c’est de mieux en mieux, hum.
  • Un anniversaire à Zürich avec la famille de Lui.
  • Une manucure chez Jessica d’Ongle Attitude à Lausanne. Comme pour le salon de coiffure Red Room, une fois que j’ai trouvé une bonne adresse, je n’en change pas. Bien entendu, je pourrais laisser mes ongles et mes cheveux au naturel mais j’apprécie la touche de sophistication et de glamour qu’apportent une belle coupe de cheveux et des mains soignées. Puis, c’est minimaliste de se débarrasser de son kit de manucure (limes à ongles, vernis, base coat, top coat, dissolvant, etc.), non ? ;o)
  • Un déjeuner avec une collègue dans un restaurant de sushis.
  • Une formation digitale avec petit-déjeuner.
  • Un apéritif organisé par une agence de voyage avec des billets d’avion à gagner.

Mes plans cocooning :

  • Je n’ai pas vu un film mais deux au cinéma dimanche passé : Ferdinand, moins réussi que Rio et Ice Age, mais si ça peut sensibiliser les gens à supprimer les corridas, je suis pour, et Star Wars no 8, 9, euh… 10 (?), bref le dernier Star Wars qui m’a amusée plus d’une fois avec certaines scènes assez ridicules comme la Princesse Leia qui vole dans l’espace telle Super(wo)man, Kylo Ren qui ressemble plus à un ado grave révolté avec sa moue boudeuse, ses cheveux ébouriffés et sa balafre qui ne sert à rien (si les robots peuvent reconstruire une main, ils peuvent effacer une cicatrice sans problème, non ?) qu’au grand méchant Boss de fin de niveau qu’était son grand-papa. Une bonne fessée et tout devrait rentrer dans l’ordre. Je ne pense toutefois pas aller au cinéma cette semaine (c) photos : Internet.
  • La présentation des agriculteurs de l’Amour est dans le Pré a commencé sur M6, youpi ! J’attends également Top Chef avec beaucoup d’impatience.
  • Quant à Outlander, je préfère regarder la série que lire les romans. J’aimerais retrouver le plaisir de la lecture mais j’ai perdu la faculté de m’immerger dans un livre, vous savez, quand vous vous retenez de lire trop vite pour retarder la fin d’une histoire passionnante.
  • Dimanche, je prendrais le temps de me faire un spa maison avec un gommage du corps et du visage, le journal du dimanche et une grande tasse de Chai latte préparé avec du thé Mariage Frères et une cuillère à soupe de crème double de la Gruyère, une spécialité suisse avec 50 % de matière grasse bien meilleure que la clotted cream !

Mes achats :

  • Zéro achat cette semaine. Je ne suis toujours pas allée chercher les articles listés dans la semaine 1 et 2 à part la crème hydratante. Quant à la grande théière en verre, la petite planche à découper et le kit anti-cernes de Bobbi Brown, l’envie m’en est passée comme quoi cela vaut la peine d’attendre un peu pour savoir si ce sont de réels « besoins » ou de simples lubies passagères.
NZFE8078_edited
Je me suis amusée à plier les grandes serviettes en tissu de maman pour nos invités. J’ai d’abord réalisé une fleur de lys que Lui a comparée à un « pénis » ;o) avant de faire des mitres du pape plus consensuelles.
IMG_E1754_edited
Izzi se couche toujours sur cette chaise et pas une autre alors qu’elles se ressemblent toutes.

Mes tâches domestiques :

  • Recycler le papier et les bouteilles en verre et en PET.
  • Payer deux factures en retard.
  • Envoyer une confirmation de paiement à DHL.
  • Trouver une recette pour utiliser les deux poires qui restent dans la corbeille à fruits : des poires au chocolat ? ;o)
turn_skantherm_feuerhaus_koeln
Turn par Schweiger & Viererbl (c) Skantherm Fireworks.

Mes tâches pour le chalet :

  • Dresser une liste avec tous les nos de référence retenus pour les objets sanitaires, les portes du rez et des matériaux pour l’intérieur du chalet.
  • Planifier un rendez-vous avec le maître d’œuvre pour discuter de la peinture/crépi et pour nous mettre d’accord sur la commande du matériel et des fournitures.
  • Attendre une deuxième proposition d’agencement de cuisine d’un second cuisiniste, l’offre du premier cuisiniste ne m’ayant pas plu du tout.
  • Attendre une offre pour le poêle à bois Turn des designers allemands Schweiger & Viererbl pour Skantherm Fireworks.
  • Prendre congé pour choisir une paroi intérieure en pierre naturelle chez Ecopiedra à Vernayaz, fermé le samedi.
Planifier la semaine 3

Planifier la semaine 2

J’ai été plutôt optimiste dans la programmation de ma semaine 1 avec la reprise du travail le 3 janvier et le décalage horaire que j’avais oubliés. Je vais donc y aller plutôt mollo cette semaine.

Mes rendez-vous :

  • Un déjeuner avec ma collègue Samuelle à la Croix d’Ouchy pour le meilleur risotto de Lausanne !
  • Un rendez-vous à la banque pour améliorer le rendement de mes placements. Je n’en ai pas l’air mais je suis plus fourmi que cigale. Je m’offre certes de très beaux cadeaux pendant l’année mais je ne fais pas les soldes et vais rarement dans une boutique sans savoir ce que je veux y acheter. A vrai dire, faire les magasins m’ennuierait presque et je déteste essayer les vêtements.
  • Un passage chez la toiletteuse d’Izzi pour lui couper les griffes et lui donner un petit coup de peigne.
  • Un dîner à la maison avec nos amis Carlomarie. A cette occasion, je veux apprendre une nouvelle manière de plier les serviettes en tissu qui appartenaient à maman.

Mes plans cocooning :

  • J’ai eu la flemme d’aller au cinéma dimanche et je n’avais pas envie de m’endormir dans la salle obscure comme devant Coco. Ce n’est donc que partie remise pour Star Wars.
  • J’ai regardé 3 épisodes de The Last Kingdom sans grand intérêt. Je vais donc en rester là d’autant plus que Outlander, saison 3, commence jeudi soir sur la RTS ! J’ai également Guerre et Paix à visionner.
  • Mon ouvrage avance. Je tricote comme une mamie en regardant des films sauf quand Izzi s’installe sur mes genoux, fait le gros bébé et réclame des câlins.
gra0062-grown-alchemist-skincare-hydra-repair-day-cream-100ml
Crème hydratante de jour Grown Alchemist dont la philosophie proche de celle d’Aesop me plaît bien. J’aime le flacon épuré en verre marron et le bouchon doseur (c) photo : Internet.

Mes achats :

  • A part la crème de jour hydra-réparation au camélia et fleurs de géranium de la marque australienne Grown Alchemist dont j’avais besoin (= je ne le compte pas comme un achat par semaine), je n’ai pas eu le temps (ni l’envie) d’acheter le cadeau pour ma tante, les lacets pour mes bottes, la brosse pour le corps et l’eau de toilette Patchouli de Réminiscence qui peuvent encore attendre.
  • Je me tâte pour acheter une grande théière en verre pour le bureau mais je me dis que c’est l’occasion d’utiliser ma petite théière en céramique coréenne.
  • Idem pour une petite planche à découper en bois. Si un chef de cuisine n’en a pas besoin, je pourrais faire sans, non ?
  • Idem pour le kit anti-cernes de Bobbi Brown. Si je n’en ai jamais eu, pourquoi en aurai-je besoin aujourd’hui ? Bref, vous constaterez que mes achats sont rarement spontanés ;o)

Mes tâches domestiques :

Pour information, mes tâches domestiques sont limitées par le fait que nous avons une femme de ménage qui assure non seulement le nettoyage mais aussi le repassage, merci à elle !

  • Je ferai le compte-rendu de mes tâches domestiques sous la forme d’articles de blog à venir. Cette semaine, j’aimerais cuisiner une recette pas glamour du tout : un pot-au-feu à l’ancienne avec des os à moelle et de la sauce gribiche (une vraie mamie, je vous dis !).
  • Compter le nombre d’ampoules à remplacer et les acheter.
  • Chercher des idées pour ranger les épices et la nourriture en vrac.
HRTF5584
L’étage inférieur est en béton cellulaire ytong et l’étage supérieur en « bois du Père Noël », soit du pin finlandais de Rovaniemi, le village du Père Noël (j’adore cette idée) ! Pour chaque pin abattu, un pin a été replanté. Nous avons choisi cette essence pour respecter l’esprit du chalet de grand-papa Louis : maçonnerie en bas et pin finlandais en haut. Comme ce chalet est en madrier, la construction est « vivante » : le chalet va grandir ou se tasser au fil des saisons et le pin va foncer comme les anses des sacs Louis Vuitton.
IARM1704_edited
L’encadrement des fenêtres est anthracite à l’extérieur et à l’intérieur. Je souhaitais couper avec l’aspect tout bois et donner un aspect contemporain au chalet 2.0.
Processed with VSCO with a6 preset
Le balcon est en teck, bois précieux et imputrescible.

Mes tâches pour le chalet :

Le chalet est tellement beau que j’ai pleuré d’émotion en le découvrant samedi. L’extérieur, à savoir les murs, le toit et le balcon, est quasi terminé (il manque quelques tuiles sur le toit et les crochets à neige ainsi que les portes et la balustrade du balcon) et j’ai enfin pu VOIR à quoi il allait ressembler une fois achevé. La culpabilité que j’éprouvais d’avoir démoli le chalet de grand-papa Louis a laissé la place au sentiment du devoir accompli : le chalet 2.0 est beaucoup plus grand, plus lumineux, plus écologique et plus fonctionnel qu’avant. Il n’y a aucun regret à avoir.

  • Prendre congé vendredi après-midi pour choisir avec Lui du carrelage, des portes, une baignoire, des douches, des lavabos et toute la robinetterie pour les salles de bain. J’attends également le retour de vacances du Polonais qui est patron d’une entreprise de peinture pour discuter avec lui du revêtement des murs de chaque pièce du chalet. Deux avis en valent mieux qu’un !
  • Appeler le cuisiniste pour lui demander d’intégrer une cave à vins et un four à micro-ondes à l’offre que nous lui avons demandée et décider de la couleur des meubles et du plan de travail en granit. La cuisine sera en forme de L avec un frigo standard ou américain, un four pyrolyse autonettoyant, un lave-vaisselle, une poubelle à tri sélectif 3 bacs et un évier sous la fenêtre plus un îlot central doté d’un plan de cuisson et de trois places assises pour prendre les repas et converser avec la personne qui cuisine.
  • Contester une facture d’électricité pour l’ancien chalet qui a été détruit.
  • Demander une ristourne pour le solde en notre faveur du décompte d’eau chaude.
  • Téléphoner à mon cousin qui s’occupe de l’électricité du chalet pour qu’il m’envoie un catalogue de lampes et de luminaires.
  • Choisir une cheminée.

Selon le maître d’œuvre, il faut compter encore 3-4 mois de travaux mais le résultat actuel répond parfaitement à mes attentes.

Planifier la semaine 2

Planifier la semaine 1

Chers amis lecteurs,

En cette première semaine de 2018, je vous souhaite mes meilleurs vœux pour l’année à venir qui ne sera pas forcément mieux ni pire que 2017 mais, comme le disait Gandhi : « Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde » !

J’imagine que Gandhi faisait référence à une mission bien plus élevée et ambitieuse que de gérer ses propres activités quotidiennes mais je crois à la répétition et à l’accumulation des petites actions pour « avancer dans la vie », même si l’on peut légitimement s’interroger sur cette injonction : pour qui, pourquoi et par rapport à qui/quoi ? Que se passerait-il si l’on reculait et régressait ?

Pour l’heure, j’avoue que je n’ai pas envie de me poser ces questions. Je n’ai aucun objectif à atteindre ni de vision à long terme et navigue à vue – à part pour le travail parce qu’on me le demande ;o) – et suis heureuse de prendre les choses les unes après les autres, convaincue que c’est la manière dont j’appréhende l’événement et non l’événement en lui-même qui est importante. Ma parole, je deviens philosophe ;o)

Dans cette logique, je n’ai pas pris de résolutions. J’ai simplement décidé que cette année, je consacrerai mon attention chaque mois à un aspect particulier de ma vie, à commencer par la nourriture en janvier : observer mes habitudes alimentaires, lister mes aliments et mes boissons préférés, les objets que je possède, les produits que j’achète, fréquenter mes endroits favoris, découvrir de nouvelles adresses, choisir des recettes et les préparer, etc., et manger, bien sûr ! ;o) Attendez-vous donc à quelques articles sur le sujet.

Mes rendez-vous :

  • Mon déjeuner hebdomadaire ou presque au restaurant avec ma tante que j’ai revue hier après mes deux semaines de vacances au Costa Rica. Nous avons commandé le plat du jour, soit un petit bol de soupe de légumes, deux brochettes de poulet sauce thaï, de la salade verte et du riz basmati.
  • Un rendez-vous au salon de coiffure Red Room à Lausanne.
  • Une visite de chantier au chalet pour voir l’avancée des travaux pendant mon absence. Il paraît que le chalet a un toit en tuiles (noires, exigées par la Commune) et que les fenêtres sont posées à présent. Par ailleurs, l’escalier que nous avons choisi et qui n’est pas encore monté est magnifique d’après le maître d’œuvre. Je me réjouis de découvrir tout ça !
  • Appeler ma copine Madame pour organiser notre dîner de… Noël. Je ne vous explique pas le retard dans mon planning. A croire que je suis toujours en 2017.
  • Convenir d’une date avec mon Frangin pour fêter… Noël avec la Puce.

Mes plans cocooning :

  • Aller au cinéma. J’ai plusieurs films que j’ai envie de voir : Star Wars, Ferdinand, l’expérience interdite, le crime de l’Orient-Express, Molly’s Game, Tout là-haut.
  • Regarder les séries TV enregistrées : Guerre et Paix et The Last Kingdom, saison 2.
  • Dévorer une galette des rois pour l’Epiphanie.
  • Tricoter un châle/écharpe/gilet… euh ? Je ne sais pas comment appeler le vêtement que je suis en train de confectionner avec la laine de mouton portugais que j’ai achetée il y a deux ans chez Rosa Pomar à Lisbonne (ça date).

Mes achats :

  • Des lacets pour mes bottes Ugg. Si vous vous rappelez, j’ai acheté des lacets trop courts « en attendant » et vais en chercher d’autres qui seront à la bonne longueur cette fois, j’espère !
  • Une crème hydratante pour le visage car je n’en ai plus.
  • Un cadeau d’anniversaire pour ma tante.
  • Une brosse pour le corps.
  • Si j’ai le temps, le parfum Patchouli de Reminiscence que j’adore pour l’hiver même si je trouve que le flacon est hideux.
  • Une bouteille de champagne ou de mousseux pour organiser un apéritif de Nouvel-An au bureau et du Sprite pour le mélanger à la Becherovka, un alcool tchèque à base d’herbes et d’épices que j’ai reçu. C’est un test, on ne sait pas ce que cela va donner avec mes collègues. Ce qui sûr, c’est que nous allons être très « joyeux » après.

Mes tâches domestiques : (en lien avec mon thème du mois de janvier)

  • Faire les courses pour la semaine. Le frigo est vide, hormis un peu de salade, quelques patates douces, un blanc de poulet, du fromage, des œufs, du lait, des crevettes, des petits pois et des frites congelées.
  • Cuisiner un coleslaw, préparer une sauce à salade, parer et blanchir les légumes que j’aurais achetés. Sur ma liste des produits locaux et de saison : chou blanc, radis, carotte, fenouil, mâche et champignons.
  • Ranger ma vaisselle dans le vaisselier et les boissons dans le cellier.
  • Dresser un inventaire de la nourriture en stock dans la cuisine.

Mes tâches pour le chalet :

  • Payer plein de factures reçues pendant les vacances : notaire, électricité, assurance pour la construction, élimination des déchets encombrants, etc.
  • Visualiser l’intérieur du chalet en 3D et choisir le revêtement et la couleur pour chaque paroi : bois, crépis, pierre, carrelage, etc. J’ai des idées mais il s’agit de ne pas se tromper. Pour l’instant, chaque option retenue était la bonne (matériau et couleur de l’escalier, porte extérieure et encadrements des fenêtres et panneaux vitrés), je croise les doigts pour que ça continue.

1019770_w

1019770_w_s1
The Soho Fashion Diary (c) Smythson, mon cadeau de Noël pour bien commencer l’année.
Planifier la semaine 1