Déjeuner chez Elle à Lausanne

Chez Elle
Passage Saint-François 2

**

Après la déferlante des burgers, Lausanne a vu s’ouvrir pléthore de nouveaux restaurants sans chichis à prix doux à moyen surfant sur la vague bio, healthy, local, de saison, vegan, végétarien, etc., ce dont je me réjouis.

Parmi les adresses que j’ai relevées figurent le Fraisier, Ozimi, Yogi Booster, Végé Café, Bad Hunter, Le Pointu, Café Mood, Veganopolis et Chez Elle où j’ai déjeuné début janvier avec ma copine Madame.

Niché dans un passage en plein centre-ville, Chez Elle se veut décontracté et a développé un concept pour mettre les clients à l’aise dans une salle aménagée avec de longues banquettes garnies de coussins disparates contre le mur et un mobilier que l’on pourrait imaginer être de récupération. Un peu comme si l’on allait déjeuner chez l’ami Christodule*. Sympa.

Le menu affiché limité à 3 plats du jour me convient très bien : le choix sera rapide et je me dis que c’est la meilleure solution pour éviter le surgelé dans l’assiette et le gaspillage alimentaire. Ce jour-là, il y avait une salade fitness à base de poulet, un plat de spaghetti avec du citron plus un ingrédient dont je ne me rappelle plus et un curry végétarien à l’aubergine (hum) ce qui m’a surprise car la presse et les blogs vantaient les « produits frais, locaux et de saison. » Pour le côté local et saisonnier, on repassera ou alors il faudra qu’on m’explique où poussent les aubergines en hiver, de surcroît en Suisse qui est bien connue pour son climat méditerranéen…

Admettons que le curry d’aubergine provenait d’une conserve maison confectionnée avec amour cet été dans un mas du Sud de la France animé par le seul stridulement des grillons, encore faudrait-il qu’il soit dressé avec un minimum d’attention. Ma copine Madame a reçu une assiette creuse où était disposée une couche de riz blanc surmonté d’une louche de curry. Je veux bien que ce soit de la cuisine familiale mais j’aurais apprécié un petit effort de présentation. Quant à ma salade, elle s’est révélée plutôt banale : de la salade verte, du poulet, de la tomate (hum) et de la sauce. Bien mais sans plus.

Nous avons préféré prendre notre dessert chez Lucien Moutarlier quand nous avons aperçu le gâteau maison, parfait pour un goûter d’anniversaire, mais dont nous attendions certainement plus.

Je suis gênée d’écrire des impressions aussi mitigées alors que ce bistrot est le rêve de deux amies d’enfance qui se sont associées à un de leurs amis pour le réaliser. Je pense toutefois que Chez Elle est une très bonne adresse pour les personnes qui n’aiment pas trop cuisiner ou qui souhaitent des assiettes du jour simples et saines, sans prétention, pendant la pause de midi ou entre deux achats le samedi. En ce qui me concerne, je ne vais pas au restaurant pour manger comme à la maison, encore que ce serait faire injure à Lui qui est un vrai cordon-bleu.

Je ne suis probablement pas le cœur de cible de Chez Elle et je ne souhaiterais en aucun cas vous dissuader d’y aller ! Au contraire, faites-votre avis vous-même, c’est toujours ce qu’il y a de mieux et j’aimerais beaucoup me tromper.

*Je ne connais aucun Christodule mais c’est un prénom ancien rigolo.

img_9157img_9158img_9159

Déjeuner chez Elle à Lausanne

6 réflexions sur “Déjeuner chez Elle à Lausanne

    1. Plus de légumes mais aussi plus de gourmandise et d’amour, je dirais ! Cela ne suffit pas de cuire du poulet, couper une tomate et disposer le tout sur de la salade avec une sauce. Il n’y a rien qui est vraiment cuisiné en fait. Dommage. Bisous.

  1. Je n’aime pas trop les restaurants vegan. J’ai essayé une fois, un restaurant bien côté et très à la mode vu son propriétaire (un joueur de tennis très célèbre). Je n’ai pas eu mal au ventre, ma digestion a été parfaite mais je n’ai pris aucun plaisir.
    J’aime bien les banquettes avec les coussins. Mais je crois que ce n’est pas très confortable.
    Bises.

    1. Je n’ai pas encore essayé de restaurants 100 % vegan et j’ai noté quelques adresses à Lausanne pour les tester. Comme j’aime beaucoup les fruits et les légumes frais, je pense qu’on peut faire de très bons plats et je me réjouis d’y goûter. Les banquettes avec les coussins étaient confortables, enfin, je crois, ma copine Madame avec qui je déjeunais ne m’a fait aucune remarque à ce sujet :o) Bisous.

  2. Dommage! En théorie, l’endroit avait l’air bien, et la décoration à l’air très mignonne. Comme l’a remarqué Madeleine, la salade à l’air bonne mais pas terminée (!). Bisous

    1. Très juste, cette salade n’est pas terminée. On peut trouver mieux ailleurs. J’espère qu’ils rectifieront le tir et ne manquerai pas d’y retourner pour vérifier d’ici quelques mois car le cadre est très joli. Bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s