Happy Me à Singapour

Au départ, j’avais prévu de passer mes vacances entre Noël et Nouvel-An au chalet mais, sur un coup de tête, je suis partie en week-end à Turin puis ai enchaîné 7 jours plus tard à Singapour.

Je n’ai parfois pas du tout envie de voyager comme par exemple en automne 2018 où j’ai effectué 12 (!) atterrissages et décollages à Genève, Amsterdam, Göteborg, Londres, Los Angeles, Frankfurt et Genève mais cette fois, j’étais heureuse de passer les fêtes de fin d’année sous d’autres cieux.

Pour cela, Singapour était une destination parfaite car, à part être une plateforme financière forte comme la Suisse, tout sépare cette ville-état de la Confédération Helvétique : le climat (31 degrés contre 3 degrés), la population (c’est fou comme l’être humain ressemble à une fourmi dans les mégalopoles asiatiques), l’architecture (la baie de Singapour est magique), la nourriture (j’avoue que le fromage m’a manqué), la végétation, bref, tout.

C’est la deuxième fois que je partais à Singapour qui est l’une de mes villes asiatiques préférées avec Hong-Kong et bien sûr Séoul, ma ville natale.

DES BOISSONS

On ne peut pas aller à Singapour sans siroter un Singapore Sling au Long Bar du Raffles Hôtel en rénovation, berceau de ce cocktail mythique créé en 1915 par le barman Ngiam Tong Boon et composé de Gin, Bénédictine, Cointreau, Cherry Heering, Angustura Bitters, Grenadine, jus d’ananas et citron vert ! J’aime l’ambiance coloniale du Long Bar avec son comptoir en teck, ses chaises en rotin, ses éventails au plafond et ses sacs en jute remplis de cacahuètes dont on jette nonchalamment les écorces par terre qui font scrouitch scrouitch quand on leur marche dessus.

Singapore Sling (c) photo : Internet.

Le Long Bar est malheureusement victime de son succès et des guides touristiques. Contrairement à la dernière fois, il a fallu faire la queue ce qui a tendance à me rebuter. J’ai aussi trouvé dommage qu’un minimum de tenue ne soit pas exigée à l’entrée : Sans être Mme Geneviève de Fontenay, je pense qu’une tenue de plage (shorts et débardeur, tongs en plastique et sac de randonnée) n’est pas adaptée à l’atmosphère élégante d’un palace. Cela tue la magie du moment. Un peu comme si je débarquais à une fête villageoise, ambiance saucissse, fondue et raclette, en robe de cocktail et escarpins de 12 cm.

N.B. : le Long Bar pratique des prix 5 étoiles, il faut compter S$ 32 / CHF 23,20 pour un Singapore Sling shaké à la main !

Long Bar, Raffles Hotel, 1 Beach Rd, Singapore 189673

Pendant mon voyage, j’ai aussi testé le Brown Sugar Boba Milk with Cheese Brûlée qui est une vraie bombe sucrée et calorique composée de lait entier crémeux, de perles de tapioca, de sucre brun caramélisé et de cheese foam, la dernière lubie en date à Singapour, Hong-Kong et Taïwan, qui est une espèce de crème chantilly à base de fromage salé, genre brie. Ne faites pas la grimace, on mange bien du caramel au beurre salé ! ;o) Personnellement, j’ai beaucoup aimé ! Le sucre brun m’a rappelé une saveur d’enfance en Corée que j’avais oubliée.

R&B Tea, The Shoppes at Marina Bay Sands, 10 Bayfront Ave, Singapore 018956

Congee au poulet et à l’oeuf de 100 ans. J’ai appris à apprécier l’oeuf de 100 ans à Nanjing en Chine. Le blanc coagulé est vert-noir translucide mais le goût reste globalement celui d’un oeuf

Autres boissons fraîches que je recommande : le jus de sucre de canne et l’eau de châtaigne (chestnut water) disponibles dans tous les Hawker Centres et la bière locale Tiger que je croyais thaïlandaise à tort.

N.B. : il est interdit de consommer de la nourriture ou des boissons dans les transports publics à Singapour sous peine d’une amende de S$500 à S$1000. Ça dissuade.

UN PRODUIT DE BEAUTÉ

Il y a de quoi faire pourtant comme shopping à Singapour

Je n’ai rien acheté à Singapour. Je suis allée chez Robinsons sur la célèbre avenue de luxe Orchard Road dans l’espoir d’y trouver mon agenda 2019 Smythson mais ils n’avaient que de la petite maroquinerie. Je n’ai pas acheté de produits de beauté non plus car j’avais tout ce qu’il me fallait comme cette huile pour le visage aux pépins de raisin que ma collègue J. confectionne en allant chercher elle-même les ingrédients nécessaires à la macération dans les vignes du Lavaux après les vendanges.

DES PLATS

Je n’ai pas cuisiné à Singapour. Je pense d’ailleurs que personne ne cuisine à Singapour tant les plats succulents et bon marché (entre S$3 et S$5 le plat) des Hawker Centres ou Food Courts sont imbattables et ne valent pas la peine de salir des casseroles.

On ne peut pas aller à Singapour sans dîner dans un Hawker Centre. Un Hawker Centre est un espace immense, genre entrepôt, bordé de petites échoppes proposant de la cuisine locale des trois communautés singapouriennes, c’est-à-dire malaise, chinoise et indienne, avec plein de tables et de chaises en son centre où l’on s’installe pour manger dans une ambiance populaire et sans chichis (là, on peut sortir les shorts et les tongs en plastique).

Qu’on ne s’y trompe pas, bon marché ne veut pas dire mauvaise qualité, bien au contraire ! Par exemple, le restaurant Hong Peng La Mian Xiao Long Bao (à vos souhaits) à Hong Lim Complex est mentionné dans le guide Michelin 2017 et 2018 !

Je n’ai jamais trop su le nom des plats que j’ai goûtés dans les Hawker Centres mais il est possible que j’ai pris du Fried Kway Teow, Hokkien Mee ou Bak Kuk Teh ou rien de tout cela sur les photos car je choisissais au pif selon l’envie du moment.

Hawkers Centres testés et approuvés à Singapour : Hong Lim Complex, Maxwell Road Hawker Centre, Tiong Baru Market Hawker Centre

UN OBJET EN MOINS

J’avais droit à 45 kg de bagage en Business Class avec Singapore Airlines et je suis partie avec seulement 9 kg de bagage, poids de ma valise Rimowa inclus. Au retour, elle en faisait 10 kg avec les bonbons Malang Cow (= vache molle en coréen) et les gâteaux Choco Pie que j’ai donnés à mon Frangin et qui sont donc mes objets en moins puisque je ne les ai plus ;o)

Je n’ai jamais été très sucreries ni bonbons. Je préfère le chocolat et les gâteaux :o)

Avec l’expérience, je sais de quoi j’ai besoin en voyage et n’emporte que le nécessaire avec moi.

N.B. : il faut prévoir une tenue par jour à Singapour en raison de la chaleur et de l’humidité tropicale, si possible en coton ou en fibres respirantes pour éviter les mauvaises odeurs de transpiration.

DES RESTAURANTS

Les Asiatiques adorent manger et Singapour ne fait pas exception à la règle ! En plus des Hawker Centres, j’ai profité de mes virées dans les différents quartiers de la ville pour commander ce qu’il y avait de plus typique.

Le temple hindou Sri Veeramakaliamman

À Little India, joli quartier plein de couleurs et d’odeurs, c’était pappadum (un délice, on dirait des chips !), curry végétarien, curry de poulet, fried chicken, garlic naan (je suis folle des galettes indiennes à l’ail) et lassi à la mangue. Les Hindous ne boivent pas d’alcool.

À Marina Bay, c’était international comme le quartier des affaires : j’ai eu un vrai dîner de Noël avec fruits de mer à gogo, dinde, jambon aux épices, du fromage dont un vacherin fribourgeois (!) et de la bûche de Noël au buffet du restaurant de l’hôtel Pan Pacific où j’ai séjourné. J’ai également déjeuné de ramen japonais, d’une salade européenne avec œuf poché et bacon et d’un chaï latte (bon, pas tout en même temps ni le même jour).

Bibbimyeon

À Chinatown, c’était chinois à Hong Lim Complex mais aussi coréen à Superstar K dans une rue qui aurait pu passer pour Little Korea à Singapour s’il y avait eu des magasins en plus. J’ai retrouvé avec plaisir le barbecue signature de mon pays d’origine servi avec le bibbimyeon 비빔면, une version pimentée du bulnaengmyeon, soupe froide de nouilles de sarrasin, que l’on déguste après avoir terminé la viande. Je raffole de cette soupe de nouilles !

DES DESSERTS

Je ne peux pas dire que les Asiatiques soient des champions en matière de desserts car ils n’ont pas l’habitude de finir les repas par une touche sucrée. Les rares gâteaux que j’ai goûtés à Singapour étaient plus beaux que bons comme les biscuits déposés sur ma table de nuit dans la chambre d’hôtel où le Rainbow Cake de DJ Bakery fait de génoises colorées et de crème au beurre plutôt bof. Mention spéciale toutefois pour le plus joli tiramisu de ma vie au Pan Pacific Hotel avec sa petite tête de chien trop mignonne au chocolat qui dépassait du verre !

Je voulais aller à 2am:dessert bar de Janice Wong mais l’adresse que j’avais à Chinatown était fermée. Tant pis, ce sera pour une prochaine fois.

DJ Bakery, 1 Esplanade Dr, Singapore 038981

DES MOMENTS

Gardens by the Bay

Il y en a eu tellement, par quoi commencer ? Pas de zoo, ni de jardin botanique ni de téléphérique cette fois mais une balade de nuit aux Gardens by the Bay avec ses mythiques arbres métalliques qui font penser à Avatar pour un spectacle sons et lumières, une virée en bateau sur la rivière Singapour (tout s’appelle Singapour à Singapour : la rivière, la ville, le pays, facile, pas de risque de se tromper ! ;o)), l’île de Sentosa et Universal Studios (j’aime l’attraction Transformers) qui est nettement plus petit que celui à Orlando en Floride, la visite du Red Dot Design Museum qui m’a laissée sur ma faim et les concerts gratuits le soir dans la baie de Singapour !

Le temple hindou Sri Mariamman
Buddha Tooth Relic Temple, soit le temple de la relique de la dent de Bouddha

Ce que j’apprécie le plus à Singapour, c’est la sécurité et la propreté obtenues, certes, à grands renforts d’amendes salées voire de prison et de coups de bâton (hum) mais on pourrait s’en inspirer chez nous pour ne rien jeter par terre et respecter le domaine et les infrastructures publics. Ne me dites pas que c’est impossible, si 5’888’926 habitants y arrivent à Singapour, pourquoi pas nous ?

La célèbre Orchard Road, l’avenue du luxe à Singapour
Universal Studios sur l’île de Sentosa
Red Dot Design Museum
ArtScience Museum

1 commentaire

  1. Je me demande pourquoi l’Asie n’est pas fan de desserts. ou plus exactement : quel est notre problème, en Europe, pour nous goinfrer de sucre tout le temps ??? ce parc à arbres métalliques est très surprenant !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s