Din Tai Fung à Kuala Lumpur

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais je n’aime pas particulièrement lire les blogs de voyage où les auteurs décrivent en détail leur programme de visites : « Mardi, j’ai fait ci, il nous est arrivé cela, nous avons mangé ceci et nous partirons demain là-bas » aussi barbants que les soirées diapositives de nos parents. Au final, les expériences et les impressions vécues lors de mes séjours à l’étranger ne regardent que moi et je me contenterai de vous livrer quelques adresses que je puiserai dans mes archives au gré de mon inspiration et de mes envies, sans ordre chronologique précis mais avec des tags (listés à gauche de l’article) afin que vous puissiez regrouper, au besoin, les articles par thématiques.

DSC01577a DSC01581aDSC01578a

Ceci étant dit, c’est à Kuala Lumpur, la capitale de la Malaisie que je vous emmène aujourd’hui. Je ne savais rien de la Malaisie à part qu’il y avait les Tours Petronas que j’avais notées dans ma liste des monuments à voir un jour. A ma grande honte, je n’ai souvent pas plus de raison particulière pour choisir une destination de voyage et il m’arrive de vouloir aller dans une ville rien que pour goûter une spécialité locale comme un sachet de frites à la graisse de bœuf à Bruxelles, des gaufres Meert à Lille (il paraît qu’on peut les commander sur Internet. Hum, pour Pâques ?) ou des raviolis à Taipei qui rendaient Fred Chesneau, alias le Globe-Cooker sur Canal+, fou d’extase.

IMG_8458aIMG_8448aDSC01598a

Au dernier étage du très chic centre commercial Pavilion du quartier de Bukit Bintang à Kuala Lumpur, nous nous sommes laissés tenter, Lui et moi, par le restaurant Din Tai Fung, intrigués par le spectacle des cuisiniers que l’on voyait s’affairer derrière d’énormes volutes de vapeur. Dans une vaste salle sans chichis à l’allure de fast-food asiatique, nous avons griffonné notre choix sur la carte des menus sans savoir que nous avions découvert une pépite !

DSC01584aDSC01589aDSC01588a

Tandis que Lui se rafraîchissait avec une Tiger, la bière de Singapour, j’ai opté pour un Lemon Grass Juice (jus de citronnelle) et un Roselle Drink qui, paraît-il, est bon pour la digestion et aide à réduire la pression sanguine, ce qui n’est pas malin car j’ai une toute petite pression constante.

IMG_8575a
Deep Fried Spring Rolls / Rouleaux de printemps
IMG_8580a
Braised Beef Noodle Soup / Soupe de nouilles au boeuf braisé, bien épicée, miam
IMG_8578a
Sauteed Bok Choy / Pak Choï sauté
DSC01596a
Pork Chop Fried Rice / Travers de porc et riz frit
DSC01591a
Sauteed Dou Miao with Garlic / Aucune idée du nom de ce légume sauté à l’ail en français

Pour information, nous n’avons pas mangé tous ces plats le même soir ! J’ai un appétit féroce mais j’ai mes limites ;o) Nous y sommes allés deux fois en fait.

Ensuite sont arrivées les créations gastronomiques qui m’ont fait réaliser petit à petit que d’une part, j’étais dans la même enseigne que le fameux établissement taïwanais « Taipei 101 » vanté par Fred Chesneau pour ses raviolis et que d’autre part, nous avions devant nous les raviolis chinois 1 étoile primés à Hong-Kong par le guide Michelin !

DSC01590a
Truffle Xiao Long Bao à mourir ! Imaginez la meilleure pâte à ravioli du monde, souple, fine et translucide qui, une fois croquée, libère dans votre bouche un bouillon suave, chaud et aromatique avec le goût de la truffe qui arrive juste derrière. On touche au plus grand raffinement à chaque bouchée !
DSC01592a
Spicy Shrimp and Pork Wonton / Wonton épicé aux crevettes et au porc. Délicieux. Nous n’avons pas hésité à demander à la dame à côté de nous ce qu’elle était en train de déguster pour ajouter ces raviolis, épicés à souhait, à notre commande.
DSC01594a
Steamed Vegetable and Pork Dumplings / Raviolis vapeur au porc et aux légumes. Je n’ai jamais été très fan des raviolis dans les restaurants chinois mais je pourais me relever la nuit pour ceux de Din Tai Fung !

Aucun ravioli chinois en Europe ne peut rivaliser avec ceux de Din Tai Fung. Malheureusement, on n’en trouve qu’en Asie (Taïwan dont le restaurant est originaire, Chine, Hong Kong, Indonésie, Japon, Malaisie, Singapour, Corée du Sud, Thaïlande), aux USA et en Australie, une raison de plus de me réjouir de rendre visite à ma famille à Séoul ! ;o)

Din Tai Fung / 168 Jalan Bukit Bintang / Bukit Bintang / 55100 Kuala Lumpur / Wilayah Persekutuan Kuala Lumpur / Malaisie

Din Tai Fung à Kuala Lumpur

5 réflexions sur “Din Tai Fung à Kuala Lumpur

  1. Tout ceci a l’air absolument délicieux, quel régal! Pour ma part j’aime beaucoup les compte rendu de voyages, quand ça s’inscrit dans l’optique d’un blog personnel et varié, mais j’aime beaucoup moins les blogs ‘tourisme’.

    Bises!

    1. Merci Aemi. A vrai dire, j’ai été un peu mauvaise là, parce que je ne lis pas vraiment de blogs voyage. Je les zappe, en fait, même quand je connais les personnes qui les tiennent et que j’admire leur parcours mais bon. Bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s