Mes followers sur Instagram savent que j’ai raté le challenge que je me suis fixé le 25 octobre dernier de vivre avec CHF 500.- en Suisse, soit le budget qui reste à une famille de quatre personnes (deux adultes et deux enfants) après avoir payé le loyer, les assurances maladie obligatoires en Suisse, l’eau, l’électricité, le téléphone, etc., dont j’ai entendu parler.

J’ai tout et même plus que ce qu’il me faut pour vivre : un travail avec un salaire de cadre très confortable, une résidence principale, une résidence secondaire, une voiture, des vêtements, des chaussures et des sacs de luxe, des meubles de designers et des assurances pour couvrir le tout en cas de vol, dégâts, etc. J’ai vraiment TOUT, sauf un égouttoir pour la salade et un effaceur d’encre Super Pirat M :o)

J’en suis arrivée à un stade où je n’éprouve plus aucun plaisir à acheter ni à tenir une liste de « mes achats par semaine ». Au contraire, cela m’ennuie. Je n’ai plus envie de « faire les magasins » ni de passer des commandes sur Internet à part pour la litière des chats et des bouteilles de Coca Zéro parce que c’est lourd à transporter.

Il y a un moment où la perspective de posséder un sac Kelly d’Hermès ne représente plus un objectif à atteindre ni même un rêve. Assez, c’est assez.

C’est fou ce les objets peuvent représenter en terme de charge mentale ! Je l’ai constaté samedi passé en me réveillant et en constatant que j’avais le week-end entier devant moi pour passer du bon temps et faire ce que je voulais : aucun carton d’affaires à trier, aucun souci pour trouver les timbres, les épingles, la paire de ciseaux, le bonnet, l’écharpe et les gants ni même pour savoir quelle quantité de beurre de cacahuète il restait dans le pot puisque tout était déjà propre, rangé et organisé.

J’ai cessé de me définir par rapport à mes possessions. J’ai appliqué à la lettre les conseils de Dominique Loreau et plié en petits carrés les T-shirts qui « procurent l’étincelle de la joie » selon la méthode de Marie Kondo et il est temps pour moi de passer à autre chose.

Je vous montre aujourd’hui quelques objets que j’ai achetés cette année et je clos ce chapitre. Cela ne signifie pas que je ne parlerai plus d’objets ni d’achats sur mon blog mais ce ne sera plus systématique. En fait, j’ai beaucoup mieux à faire dans ma vie que du shopping ! :o)

Stiletto Peony. Luis Onofre.
Samsung TV 75 » QE75Q900T, le jeu vidéo « Monster Hunter » pour la Playstation et un abonnement à Netflix.
Un plumeau en plumes d’autruche. Mizar adore !
Publié par :KoyangiBacalhau

Un commentaire sur “Un achat par semaine. La fin.

  1. Bonjour Koyangi, super article comme toujours, et meme si dans l’ensemble je partage souvent tes points de vue, il y a une chose où je suis moyennement d’accord tu dis  » J’ai cessé de me définir par rapport à mes possessions » n’est ce pas plutot parce que tu as trouvé l’équilibre de tes possessions ? et que tu choisis de t’arreter là, ce qui est pas mal non plus. Car si on retourne quelques années en arrière, tu as fait un grand bon concernant l’habitat, et le fait d’avoir résidence principale et secondaire et TOUT ce qu’il faut, à moins de poursuivre la course du toujours plus, on peut dire que tu es arrivée au stade que tu avais envie d’atteindre. Tes possessions continuent de te définir car elles sont nombreuses et le niveau est très haut, mais tu as trouvé où mettre ton curseur sur la barre qui est très haute et là je te dis chapeau ! Bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s